Capitalisme
Dernier ajout : mercredi15 août 2012.

Alors que certaines fractions de la gauche hésitent à évoquer le capitalisme, et plus encore à se déclarer « anticapitalistes », la droite, elle, n’a aucune hésitation. L’implosion du système soviétique, en effet, qui se prétendait « socialiste » alors qu’il n’était en réalité qu’un capitalisme d’Etat, comme la Chine aujourd’hui, a fait croire à la « fin de l’histoire ». Cette formule signifie que le capitalisme aurait définitivement triomphé. C’est à cette thèse que se sont ralliées de nombreuses forces de gauche, et c’est cette thèse que le M’PEP conteste.

Il est évident que le capitalisme continue ses ravages au XXIe siècle, sous d’autres formes que celles connues aux XIXe et XXe siècles. Ils se camouflent sous l’appellation trompeuse de « mondialisation ». Mais qu’est-ce que la « mondialisation », si ce n’est l’extension mondiale du capitalisme, ou sa prétention à la mondialité, à des territoires et des domaines où le règne de la marchandise n’était pas encore advenu ?

Ce capitalisme mondialisé, cependant, dans la mesure où il s’avère incapable de résoudre les principaux défis planétaires que sont la faim, l’alphabétisation, les soins de santé, la lutte contre le réchauffement climatique et la protection de l’environnement, la paix, la démocratie… et qui, dans le même moment, étale la richesse obscène d’une poignée d’oligarques, suscite l’inquiétude chez ses partisans.

C’est pourquoi, depuis quelques années, on assiste à un renouveau du débat sur le capitalisme, dans lequel le M’PEP souhaite s’inscrire.

 
 
Les sous rubriques de la rubrique
  Textes d’origines diverses Dernier ajout : vendredi 5 mars 2010
9 article(s).
  Textes du M’PEP Dernier ajout : samedi 11 avril 2009
3 article(s).