C’est le peuple tout entier qui doit se mobiliser, partout en France, contre la barbarie.
vendredi 9 janvier 2015
Auteur : par webmaster

Le M’PEP continuera, plus que jamais, son combat pour la laïcité, la liberté d’expression et l’indépendance de la presse, contre le néolibéralisme, le libre-échange, l’Union européenne.

Le peuple de France doit se lever pour combattre sans merci un ennemi qui doit être clairement désigné : le fondamentalisme islamique. Tel est le contenu sur lequel le peuple doit se rassembler. Dans ce combat, la laïcité est une arme décisive. (...)

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 16 réactions
 
Accueil > Actualité > Communiqués > C’est le peuple tout entier qui doit se (...)
 

C’EST LE PEUPLE TOUT ENTIER QUI DOIT SE MOBILISER, PARTOUT EN FRANCE, CONTRE LA BARBARIE

Communiqué du Mouvement politique d’émancipation populaire (M’PEP).

Le 9 janvier 2015.

Le M’PEP continuera, plus que jamais, son combat pour la laïcité, la liberté d’expression et l’indépendance de la presse, contre le néolibéralisme, le libre-échange, l’Union européenne.

Le peuple de France doit se lever pour combattre sans merci un ennemi qui doit être clairement désigné : le fondamentalisme islamique. Tel est le contenu sur lequel le peuple doit se rassembler. Dans ce combat, la laïcité est une arme décisive. Pourtant, depuis des années, la laïcité a été attaquée, directement ou sournoisement. On parle désormais de « fondamentalisme » ou « d’intégrisme » républicain, on ajoute « ouverte » à la laïcité sous le mauvais prétexte qu’elle serait « fermée ». La pensée laïque ne méprise pas les modes de représentation portés par les discours religieux mettant en jeu les forces de l’ « autre monde » (les dieux), mais leur dénie toute légitimité pour définir le lien politique dans la cité, notamment lorsqu’ils contestent les bases scientifiques du savoir. La laïcité est un instrument d’émancipation. L’individu peut alors s’extraire de sa détermination sociale : il ne se réduit pas aux caractéristiques hasardeuses et subies de son origine familiale, ethnique, religieuse ou de genre. La laïcité, dans son principe même, est une arme très efficace, qui prémunit notre société contre une dérive majeure confirmée par l’histoire : la tendance à l’invasion de l’autorité publique par le religieux. L’idée laïque a toujours permis de lutter contre une mainmise de l’ordre religieux et moral sur la loi qui se traduit inévitablement par une oppression arbitraire sur la liberté de conscience et d’expression, sur les religions minoritaires et sur la condition féminine. La loi de 1905 donne à la laïcité un contenu positif : la garantie de la liberté de conscience. L’Etat laïque permet à tous de choisir, ou non, une option spirituelle et religieuse, d’en changer ou d’y renoncer. Les religions ont pris une place exorbitante dans l’espace public, alors que les athées et les agnostiques, bien plus nombreux, sont ignorés.

D’autre part, la barbarie islamiste a des causes profondes qu’il faut comprendre si on veut y mettre un terme en profondeur. Telle n’est pas la voie dans laquelle semblent s’engager les principaux partis politiques qui appellent aux rassemblements du 11 janvier. Ces partis auraient dû appeler le peuple – tout le peuple – à manifester, au-delà des appartenances partisanes et sans exclusion. Il doit être clair, toutefois, que si le peuple doit se rassembler pour combattre son ennemi, le débat politique doit se mener sur la responsabilité des uns et des autres dans la situation présente. La mondialisation néolibérale, en cours depuis le tournant des années 70 et 80 est la première cause de la montée du fondamentalisme islamiste. En aggravant les inégalités entre pays et à l’intérieur de chaque pays, les politiques néolibérales menées désormais sur la presque totalité de la planète génèrent pauvreté, misère matérielle et morale, déliquescence des liens sociaux, qui peuvent susciter chez certaines victimes de ces politiques une rage et une soif de donner un sens à leur vie en combattant le système qui leur paraît être à l’origine de leur exclusion. Au néolibéralisme, il faut ajouter les actions suicidaires menées par l’OTAN en Afghanistan, en Lybie, en Syrie, en Irak, au Yémen, et celles menées par les gouvernements israéliens contre le peuple palestinien. C’est toute la politique menée par l’Occident qui doit être revue de fond en comble. Tous les partis qui appliquent les politiques néolibérales, qui soutiennent l’OTAN et les gouvernements de l’Etat d’Israël ont une part de responsabilité dans la montée du fondamentalisme islamique. Marine Le Pen et le Front national ont également leur part de responsabilité quand ils ne cessent d’encourager les propos et comportements racistes à l’égard des Arabes et des Musulmans, quand l’immigré devient le bouc émissaire.

C’est pourquoi le M’PEP diffuse le beau texte de l’universitaire Jean Ortiz, intitulé CHARLIE HEBDO. JE NE VEUX PAS PARTAGER MON DEUIL ET MA DOULEUR AVEC EUX, ci-dessous.

CHARLIE HEBDO. JE NE VEUX PAS PARTAGER MON DEUIL ET MA DOULEUR AVEC EUX

Par Jean ORTIZ, universitaire.

Texte publié dans Le Grand Soir le 8 janvier 2015 :
http://www.legrandsoir.info/charlie...

Les monstres qui ont commis ce crime inqualifiable au siège de Charlie Hebdo, l’hebdo insoumis, provocateur, antiraciste, humaniste (mais qui fut injuste envers ce site où j’écris), sont des hommes formatés par des courants religieux fascisants, par des Etats théocratiques « fondamentalistes », « amis de la France », pour faire taire l’esprit critique, l’humour, l’anticonformisme, la pensée libre, la laïcité, la création sans rivages... Ils n’ont aucune excuse.

J’ai du mal à concevoir que des hommes aient pu à ce point s’aliéner, s’avilir, se fanatiser, se laisser manipuler, s’animaliser, pour produire une telle barbarie.

Je suis en deuil. Le crime de ces assassins vise notre République, celle des Lumières, du contrat social, des droits de l’homme, de l’égalité entre eux, de la liberté pleine et entière... Cette « gueuse » que sociaux-démocrates et néolibéraux n’ont de cesse, depuis plus de trente ans, de dépecer, de démonter, d’affaiblir par l’explosion des inégalités, le communautarisme, l’instrumentalisation du racisme, la concurrence à tout crin, par le rabougrissement de l’Etat, la multiplication des brisures sociales, la ruée contre les services publics et les biens communs, la casse de l’ascenseur social scolaire, jadis intégrateur, la pratique de l’amalgame délétère « Islam = terrorisme » , le « no future » pour des millions de jeunes Français, quelle que soit leur origine.

Et on voudrait aujourd’hui que je défende, au nom de la douleur, ma République sociale et démocratique bras-dessus bras-dessous avec ses fossoyeurs, avec ceux qui, à force de déifier le marché, de le débrider toujours plus, de tout marchandiser, de dépolitiser, ont laissé le champ libre aux intégrismes de toutes sortes ?

Oui, je crois à la nécessaire, à l’urgente unité populaire et républicaine, mais avec tous les Républicains sincères, tous ceux qui partagent ces valeur de base, la tolérance, l’ouverture à l’autre, la justice sociale, le débat sans corsets, la liberté sans demi-mesure, et notamment celle des médias ; oui, je crois à l’unité avec tous ceux qui défendent le pluralisme de l’information..... pas avec les hypocrites qui pleurent aujourd’hui sur la République menacée et qui n’ont cessé d’attiser les haines raciales, les vieilles peurs, de stigmatiser l’autre, de détruire toute espérance progressiste...

Qu’ont-ils fait pour éradiquer la Bête ?

Que viennent-ils pleurnicher aujourd’hui sur la liberté de la presse alors que Charlie Hebdo était sur le point de déposer le bilan, que le pouvoir rend chaque jour la vie plus difficile, par des dispositions mortifères à « l’Humanité », au « Monde Diplomatique » ? De quelle liberté d’information parle-t-on ? De celle sous la coupe des marchands d’armes, des bétonneurs, des chiens de garde de l’oligarchie, du latifundium médiatique désinformateur, de la pensée unique et cynique.

Oui, je crois à l’unité populaire et républicaine face à la barbarie, mais avec tous ceux qui consacrent beaucoup d’énergie à solidariser, à « faire pays » quand les autres l’atomisent, le livrent à la guerre de tous contre tous, le blessent, le défigurent, en font une jungle. Je me souviens que lorsque Charlie Hebdo nous gratifiait de quelques « unes » décapantes, les moralisateurs venaient faire la leçon à ces « dangereux agitateurs ».

Alors, oui, je suis en deuil, je l’assume, je le revendique. Il y a danger, il faut se rassembler. Oui, j’ai mal, mais je ne veux pas partager ce deuil et cette douleur avec ceux qui ont contribué à créer le climat nauséabond et létal qui ronge notre pays depuis des années. Oui, l’islamisme, comme tous les intégrismes, est un danger. Mais qui arme et entraîne ces monstres ? Le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Emirats, ces Etats voyous, extrémistes, obscurantistes, valets de l’impérialisme français, qui blanchissent les milliards sales dans des paradis fiscaux, garantissent aux multinationales occidentales une chasse gardée pétrolière, piétinent les droits de l’homme et des femmes, combattent les laïques et la gauche... Comment peut-on à la fois s’ériger en gendarme international contre les groupes terroristes, et livrer, par exemple, le Paris-Saint-Germain au Qatar ?

Alors, oui, je manifesterai, le cœur et la colère gros, mais en prenant soin d’éviter les infréquentables. Je ne veux pas, je le redis, partager ce deuil et cette douleur avec eux.

Jean Ortiz


Répondre à cet article

Forum de l'article  -21 Messages

  • Le papier de Jean Ortiz a été mis en page, relu, corrigé et publié par le site legrandsoir.info
    C’est du site Le Grand Soir que parle Ortiz dans :
    "l’hebdo insoumis, provocateur, antiraciste, humaniste (mais qui fut injuste envers ce site où j’écris")

    Nous publions volontiers des articles du M’Pep et il nous plait que nos articles soient repris, en signalant la source.
    Un oubli, j’imagine, ne dramatisons pas. Inutile de me répondre, donc. Mais corrigez, SVP.
    Cordialement.

    repondre message


  • Il y a des passages qui résonnent fort
    Cette “« gueuse »” que sociaux-démocrates et néolibéraux n’ont de cesse depuis 30 ans
    ....
    Très bonne analyse sur la liberté de la presse et la situation faite au journal l’humanité qui est en grande difficulté

    repondre message


  • Je défilerai avec quelques extrémistes catholiques, que j’ai vu verser des larmes de crocodiles, trop heureux de voir nos amis maghrébins sur la défensive. Je défilerai avec les serviteurs plus ou moins zélés du capitalisme, j’en ai vu beaucoup plus, qui n’admettrons pas notre responsabilité collective dans la facilité accordé aux "prêcheurs" pour convaincre des jeunes sans avenir qu’ils ont la solution. Je défilerai parce que lorsque nous guette un danger mortel il faut se battre, sans oublier nos convictions, mais au contraire en les brandissant haut et fort et en sachant que demain, si nos idées se répandent assez pour menacer le capitalisme nous aurons à nous opposer à sa violence...et donc à ses serviteurs, avec qui je vais défiler.

    repondre message


  • cit. "La pensée laïque ne méprise pas les modes de représentation portés par les discours religieux mettant en jeu les forces de l’ « autre monde » (les dieux), mais leur dénie..."

    Si la phrase est vraiment écrite comme cela dans les textes de 1905, il faut absolument la corriger, car ils ne mettent en jeu aucune force d’un autre monde.
    Ils prétendent le faire.

    La laïcité, qui comme vous l’écrivez est constamment attaquée de façon sournoise demanderait à être renforcée. Qu’on la fasse respecté déjà en Alsace Lorraine.
    Et comme personnellement je méprise les religions monothéistes, je souhaiterais que la République française se déclare athée comme d’autres Républiques déclarent avoir une religion d’État. Au moins les choses seraient beaucoup plus claires et le président n’aurait plus aucune raison d’aller faire des courbettes devant la Pape.

    repondre message


  • Je suis d’accord avec les propos exprimés par Jean Ortiz.
    D’autre part, je n’ai pas entendu aucun responsable politique dire qu’ils vont rompre des relations economiques avec les pays du golfe, l’Egypte, le Marroc,les pays d’Afrique avec des regimes dictatoriaux.
    Je n’ai pas entendu dire aucun responsable politique dire qu’ils vont rompre les relations economiques et diplomatiques avec Israel, jusq’au que l’Etat Hebreu respecte les resolutiions de l’ONU
    Je n’ai pas entendu aucun responsable politique dire qu’ils vont revoir les relations economiques et comerciales avec des pays plus faibles,pour qu’elles devienent plus justes.
    Je n’ai pas entendu aucun responsable politique dire qu’ils vont créer un Fond puissant pour develloper l’éducation, et erradier la misère dons les pays que ont besoin.
    Je ne suis pas CHARLIE,je suis un homme que partage avec CHARLIE le sens de la liberté et de l’humanisme, tant avec ceux que ont été assaisinés que avec ceux que continuent la lutte.Je me rend compte que la plus grand menace de la liberté d’expresion est la domination des moyens de communication pour le pouvoir économique, et personne a parlé de ce fait.

    repondre message


  • Bonjour, c’est la 1ère fois que j’entend parler du M’PEP, et en quelques lignes, vous avez exactement décrit ma colère contre ces gouvernements voyous !!! merci
    depuis cet attentat, je n’arrête pas d’engueuler ceux qui m’envoie des soi-disante "blagues" toutes racistes, cela va de soi !!! en diabolisant "les arabes" je leur dit de lire l’histoire, que les maghrébins viennent d’Afrique du nord, et qu’à force de regarder des conneries à la télé, ils sont infantilisés, lobotomisés,oui, je suis en colère contre cet attentat, contre le FN qui en profite pour récupérer des voix, contre l’état qui attend qu’une catastrophe arrive pour faire semblant de bouger et qui, comme vous le dites si bien qui appauvri le peuple,encore merci pour votre texte que je vais diffuser.

    repondre message


  • 2 questions :
    - 1/ À qui profite le crime ? La récup´ politique est déjà en marche avec un objectif clair : L’unité pour évincer le FN au profit de l’UMPS pour les élections futures.
    - 2/ Pourquoi la France a-t-elle été visée ? Quand on choisit de s’inféoder aux USA on ne peut que récolter les mêmes punitions.
    Et pour sortir de tout ça ? Le gouvernement veut renforcer la sécurité ... par les armes ! Comme aux USA équipons nos policiers d’armes plus performantes ! N’oublions pas que C’EST NOUS qui fabriquons ces beaux joujoux et les fournissons contre du pétrole ou de l’uranium.
    On voit bien comment l’économie mondiale est organisée. Et on veut nous faire croire que c’est une attaque contre l’humour français ?
    Il y a vraiment de quoi en rire ... à la manière de Charlie, en rouge et noir !

    Aux armes citoyens, ne restez pas couillons !
    Marchons, marchons, qu’un esprit mûr
    abreuve nos réflexions.

    repondre message


  • Tout à fait d’accord avec le texte de Jean Ortiz, qui résume bien la situation des pays impérialistes d’un coté et l’exploitation de l’Afrique par ces mêmes pays dont les dirigeants sont tous des gens de droite ou du PS aussi bien en Europe qu’en Amérique du nord.

    repondre message


  • En effet il faut pleurer, se rassembler, marcher, mais certainement pas s’étonner..
    Nos indignations sont plus que jamais légitimes mais elles demeureront encore longtemps stériles si les vraies causes de ce qui advient ne sont jamais nommées.

    Le M’Pep fait partie de ceux qui nous proposent des analyses donnant vraiment matière à réfléchir en contrebalançant cette pensée unique mortifère, qui nous est servie en continu et qui a (avait ?) partiellement réussi à nous endormir.

    Qui dit analyse des causes dit responsabilités.... écrasantes. Merci de nous faire partager ce texte de jean Ortiz, auquel je souscris totalement. Après la tristesse et l’indignation viendra le temps de la réaction, il s’agira de ne pas se tromper de cibles. Gageons qu’après ce qui vient de se passer nous aurons l’esprit plus vif et la parole plus libre !

    repondre message


  • Vous trouverez sur ce site 10 bonnes raisons pour ne pas manifester dimanche !

    http://www.les-crises.fr/indecense-rendons-hommage-a-charlie/

    repondre message


  • Oui, se mobiliser contre la BARBARIE qui devrait être un mot qui n’ existe plus, après tant de Guerres et de Morts ; Après avoir lu tous ces courageux messages, je suis en accord sur le fait, que = Moi aussi je pleure sur ces crimes gratuits, qui prennent des titres ronflants, comme " Liberté d’ expression", Droits de l’Homme (et de la Femme), etc.. C’est de l’hypocrisie et de la manipulation ; La vraie liberté d’ expression = avoir des idées différentes, être syndiqué pour contrer tout ce qui remet les gens dans la misère totale ; voilà 4 jours que nous sommes enfermés dans la violence des images télévisées,
    4 jours où l’on parle à peine des innocents qui se sont trouvés tués, parce qu’ils étaient là, au mauvais moment ; 4 jours que l’ on résume dans un seul titre = " je suis Charlie " ; les gens sortent dans la rue, manifestants d’ accord, mais manisfestants pour quoi ??
    Je serais si contente d’en voir autant lorsque l’on défile pour le droit au travail, le chômage de toutes les catégories, la fermeture des Usines ;
    NON, pour Défiler avec tous ces Grands Manitous, qui n’ont aucun d’état d’âme, mis à part leurs bénéfices ;
    OUI je suis en Deuil, et je prie pour ces familles qui viennent de perdre un être cher, je manifeste de toute mes forces , et je suis en colère, mais, dans le respect et je suis certaine que les armes ne règleront jamais rien, et continueront à renforcer le Chaos dans le monde entier ; Diviser et affaiblir pour mieux règner, on n’en a pas fini avec les dictateurs, et l’ EUROPE est un brasier qui détruit tout ; Là aussi on s’est fait avoir !!

    repondre message


  • Je partage entièrement ton analyse, merci de si bien l’exprimer pour moi, pour nous. A ver si esta vez, de veras, no volveran a pasar. Vale de desigualdad cuna de fascismo. Charlie no ha muerto. Que viva Charlie.

    repondre message


  • Et si tous les éditorialistes de France publiaient au même temps des dessins abordant le thème par lequel" Charlie" était tué ? Tuer tous les membres de tous les journaux serait peut être difficile pour les terroristes non ? Lyli

    repondre message


  • bien...rien à dire de plus ! ce qui est attristant c’est que ce texte d’une grande lucidité politique, ne sera lu que par une poignée de gens déjà lucides !

    repondre message


  • J’aurai manifesté si on avait laissé les citoyens, quels qu’ils soient - y compris donc des électeurs du FN - maître de leur émotion et de leur colère. La honteuse récupération politicienne de la manif et ses mauvaises fréquentations (Nétanyaou et Liberman, raciste patenté, Orban : il ne manque plus que Poutine, Assad et le Roi d’Arabie !) me feront rester à la maison : on ne manifeste pas contre un crime avec les inspirateurs directs et indirects de celui-ci !

    repondre message


  • Est-on en train d’assassiner une 2e fois CHARLIE ?
    Le message en forme de "rouleau compresseur" qui passe dans tous les medias fait l’apologie de la grandeur de la nation française.
    Ah bon, ils étaient patriotes, les journalistes assassinés ? Moi je les croyais plutot libertaires, anti-nationalistes !
    Ils doivent bien se marrer, la-haut au bistrot éternel, de voir défiler les principaux responsables de la connerie humaine aux cotés du peuple sincerement bouleversé.
    Grace à l’attentat contre CHARLIE, les gouvernants redorent leur blason. Quelle bonne blague !
    Et les slogans ?
    JE SUIS CHARLIE ? D’accord.
    JE SUIS JUIF ? Oui, en solidarité aux victimes de la porte de Vincennes. Non, à cause de la politique colonialiste d’Israël qui étouffe le peuple palestinien. Non, à cause de la privation de libertés en Israël : le sort réservé à un objecteur de conscience, c’est la prison ; le sort réservé à un journaliste trop contestataire, c’est la résidence surveillée. etc...
    JE SUIS FLIC ? Oui, en solidarité aux policiers décédés dans l’exercice de leurs fonction de protection de la population. Non, quand ils assurent des missions scandaleuses de répression qui peuvent conduire au meurtre d’un militant pacifique (Remy Fraisse).

    repondre message

Haut de la page