Collectif, Les mondes d’après, éditions Golias, 2011.
lundi 29 août 2011
Auteur : par webmaster
fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail suivre la vie du site syndiquer le forum 0 réaction
 
Accueil > Analyses et propositions > Environnement > Collectif, Les mondes d’après, éditions Golias, (...)
 

Les mondes d’après

Auteurs : Paul Ariès, Aurélien Bernier, Frédéric Denhez, Michel Gicquel, Jérome Leroy, Corinne Morel-Darleux, Jacques Testart, Maxime Vivas

Editeur : Golias, 2011


Des massacres au purin d’ortie... Un contrôle des naissances réalisé par les forces de l’ordre... Un groupuscule de gauche qui séquestre Pascal Lamy et Dominique Strauss-Kahn...

En onze nouvelles, Les mondes d’après nous propose plusieurs visions de l’avenir, parfois diamétralement opposées. Pourtant, une chose est sûre : les années qui viennent s’annoncent "vertes". Mais s’agit-il du vert-prairie d’une écologie révolutionnaire ou d’un vert-kaki autoritaire et hygiéniste ?

Les auteurs de ces mondes d’après sont écrivains (Jérôme Leroy, Fred Vargas, Maxime Vivas), journalistes (Frédéric Denhez), scientifiques (Jacques Testart), politiologues (Paul Aries) ou militants (Aurélien Bernier, Michel Gicquel, Corinne Morel-Darleux). Ils ont pris le risque d’abandonner leur terrain d’expression habituel pour en investir un autre : celui de la fiction. On y retrouve parfois leurs thèmes de prédilection – la révolution populaire, la décroissance, la critique de l’eugénisme – mais sous forme de rêves ou de cauchemars, en dévoilant leurs craintes, leurs désirs, leurs coups de folie ou leurs fantasmes. Les mondes d’après transporte le lecteur en 2050, dans la Société du Partage Obligatoire, et le ramène en 2012, en France, à la veille des élections présidentielles. Il parcourt des chemins de traverse, qui vont bien au delà des salles de débats, des manifestations, des tracts politiques et des livres "sérieux", mais où la réalité n’est jamais très loin...